main

Plantes purificatrices d'air

Plantes purificatrices d'air

23 décembre 2010

Estimation du temps de lecture: 8 minute(s)

 

2011 sera l’année internationale de la forêt. Forêt abri pour la faune, forêt écrin des contes de fées et refuge de sorcières, forêt de nos promenades loin des bruits de la ville, forêt poumon de la terre. Mais en plein cœur de Montréal, mon poumon, il est bien loin ! Pour en importer un petit bout dans ma maison, je me suis intéressée aux plantes les plus efficaces pour purifier l’air, surtout en cette saison où l’aération de nos demeures se fait plus rare.

 

dreamstimefree_1467932 L’air de nos maisons est généralement de 3 à 10 fois plus pollué que celui de l’extérieur. Le premier geste pour réduire cette pollution est de diminuer la quantité de polluants qui entrent chez nous. Utiliser de la peinture sans COV et nettoyants naturels, limiter l’entrée de la poussière qui contient toujours du plomb provenant de l’essence d’avant 1990, éviter les aérosols sont de bons moyens de garder l’air aussi propre que possible. Certaines plantes peuvent aussi faire un bon ménage de l’air en absorbant plusieurs polluants. Voici une liste – non exhaustive – de plantes particulièrement efficaces pour filtrer l’air et de quelques-uns des composés qu’elles éliminent.

 

 

Plante Polluant Source du polluant
Azalée Amoniaque Nettoyant, engrais
  Xylène Nettoyant, pesticide, peinture, essence
  Formaldéhyde Colle utilisée pour la fabrication de contre-plaqué, laine de verre, tapis
Chrysanthème Trichloréthylène Peinture, solvant
Dragonnier Formaldéhyde Voir plus haut
  Xylène Voir plus haut
  Trichloréthylène Peinture, solvant, encore, vernis
  Toluène Essence, peinture, cuir, parfum

Philodendron
(Attention : la mastication des feuilles peut provoquer des brûlures et de l’enflure)

Pentachlorophénol Produits de traitement du bois
  Certains COV toxiques Colle à moquette, papier peint, isolant
Plante araignée Monoxyde de carbone Combustion
  Toluène Voir plus haut
  Benzène Essence
Fougère Formaldéhyde Voir plus haut
  Xylène Voir plus haut
  Certains COV toxiques Meubles, colles, peinture
Palmier Formaldéhyde Voir plus haut
  Xylène Voir plus haut
  Certains COV toxiques Désodorisants, PVC papier peint, moquette collée
Ficus (Attention : la grande majorité des ficus est toxique par contact ou par ingestion) Formol Meubles, colles, mousse d'isolation
  Filtre la fumée de cuisson  
Lierre (Attention : les feuilles et les baies peuvent être toxiques pour les humains et les animaux de compagnie) Monoxyde de carbone Voir plus haut
  Toluène Voir plus haut
  Benzène Voir plus haut
  Certains COV toxiques Peinture, cuisson, détergents
Aloès (Attention : le latex de la plante peut être un puissant laxatif) Monoxyde de carbone Voir plus haut
  Benzène Voir plus haut
  Toluène Voir plus haut

 

 

dreamstimefree_1416181 La NASA a grandement contribué à faire connaitre les vertus dépolluantes des plantes avec ses recherches sur le sujet. Les chercheurs étaient parvenus à des résultats intéressants avec environ une plante pour 10 m2. Les plantes métabolisent les polluants avec l’aide de certains micro-organismes contenus dans la terre, elles ne les accumulent pas. Il n’y a donc pas besoin de les renouveler comme on le ferait avec un filtre et ces polluants ne retourneront pas à la terre à la fin de la vie de la plante.


Maison plus verte, teint moins vert. Il ne me reste qu’à me faire pousser un pouce vert. Bon jardinage intérieur !

Caroline Quinn
Sans description pour le moment

Commentaires

comments powered by Disqus