main

Dossier poids-santé - Je suis ce que je mange !

Dossier poids-santé - Je suis ce que je mange !

7 mars 2011

Estimation du temps de lecture: 4 minute(s)

Pour mon troisième article du dossier poids-santé et en ce mois de la nutrition, je me dois de vous parler de ce sujet d’une importance… vitale ! Je ne suis pas diététiste, mais j’ai tout de même reçu des formations en alimentation, et je détiens une expérience qui me permet de prodiguer plusieurs conseils permettant d’améliorer la santé par l’alimentation, car nous savons aujourd’hui que ces deux dimensions de notre vie sont très liées.

 

La qualité de nos aliments

Dans cet article, je n’élaborerai pas sur les régimes ou diètes, sur les calories et sur le contrôle des aliments, mais plutôt sur la qualité de ces derniers, car à mes yeux, c’est l’aspect crucial pour améliorer le poids et la santé.

Dans les dernières décennies, le rythme de vie a beaucoup changé en Amérique du Nord. Les femmes ne sont plus confinées au foyer, nous travaillons davantage et devons concilier la famille avec cette nouvelle réalité. Le coût de la vie a également beaucoup augmenté. Les repas n’échappent pas à cette dynamique et, sans nécessairement en être conscients, nous misons davantage sur la rapidité de préparation et le faible coût des aliments plutôt que sur leur qualité, et cela affecte grandement notre santé. Sans affirmer qu’il s’agit du seul facteur en jeu, nous pouvons constater un lien entre la plus grande présence d’aliments transformés dans nos assiettes et l’augmentation de l’obésité. Ces aliments contiennent beaucoup de sucres artificiels de faible qualité (parfois très bien cachés) et peu de vitamines, minéraux, enzymes et oligo-éléments de qualité.

 

Trucs pour améliorer la qualité de votre alimentation
- Retrouvez le plaisir de cuisiner de bons petits plats, ce n’est pas nécessairement très long.
- Diminuez autant que possible l’ajout de sucre raffiné dans vos plats. Privilégiez un peu de sirop d’érable, de miel ou simplement des fruits lorsque vous avez le goût de manger sucré.
- Buvez surtout de l’eau quand vous avez soif. Les jus, même lorsqu’ils sont purs à 100 %, contiennent une grande concentration de sucre, sans les précieuses fibres.
- Mangez beaucoup, beaucoup de fruits et de légumes. Les fruits et légumes crus, locaux et biologiques contiennent plus de nutriments : il est avantageux de les consommer abondamment et régulièrement. Les fruits et légumes crus devraient être consommés en début de repas, car ils se digèrent très rapidement.
- Les noix et graines font des collations très nutritives. Elles sont riches en gras, certes, mais ce sont de « bons » gras, il suffit simplement de limiter les quantités.
- Écoutez votre corps. Il vous indique lorsque vous avez suffisamment mangé, ou lorsque vous avez de la difficulté à digérer certains aliments.
- On découvre que de plus en plus de gens sont intolérants aux produits laitiers et au gluten, et cela peut sérieusement entraver la digestion et l’assimilation des nutriments en causant de l’inflammation et des ballonnements au ventre. Si vous croyez que c’est votre cas, je vous recommande de vous renseigner davantage sur ces sujets.


S’alimenter, c’est bien plus que fournir des nutriments à son corps

 

L’alimentation est un véritable mode de vie. Pour mieux comprendre ce concept, nous pouvons nous pencher sur nos raisons de nous nourrir. Théoriquement, nous nous alimentons pour fournir au corps les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement. Cependant, en observant les habitudes alimentaires des gens, on s’aperçoit qu’il y a mille et une autres raisons de le faire. Parce que c’est l’heure (sans forcément avoir faim), pour entrer en relation avec les autres, par plaisir, pour combler un malaise, etc. On ne mange pas toujours ce qui est le meilleur pour la santé ou ce qui comblerait de façon optimale ses besoins nutritionnels. Notre façon de manger est également importante, c’est-à-dire le contexte dans lequel nous le faisons : lentement ou rapidement, calmement ou sur le coin d’une table, en mastiquant très peu ou en dégustant, dans une ambiance agréable ou tendue, etc.

 

Manger sainement avec plaisir


C’est possible ! En apprêtant les aliments à son goût à l’aide d’herbes et d’épices, en prenant le temps de manger et de savourer les aliments, on redécouvre le plaisir des sens et celui de bien nourrir son corps, pas seulement de le remplir. Les repas devraient être un moment agréable et calme, afin que l’on puisse digérer le mieux possible.

Éliane Jean-Grégoire
Je suis Éliane Jean-Grégoire, kinésiologue (professionnelle de l'activité physique) et maman de Benjamin né le 17 aout 2009 et d'un petit coeur qui naîtra en mars 2011. J'allie mes passions pour le mouvement et la maternité afin de vous donner des conseils pour bien bouger et être en santé. 

Commentaires

comments powered by Disqus