main

L'allaitement et le sommeil du bébé

L'allaitement et le sommeil du bébé

10 octobre 2011

Estimation du temps de lecture: 3 minute(s)

La venue d’un nouveau bébé change complètement nos vies et l’un des changements le plus redouté est la perte de sommeil. Tous les parents cherchent alors à prévenir les réveils nocturnes de leur petit trésor. Pourtant, les tétées de nuits sont tout-à-fait normales pour un nourrisson.

Bien des parents l’ont remarqué, les nouveau-nés ont tendance à mélanger le jour et la nuit. En effet, pendant les premières semaines, les bébés sont éveillés en fin d’après-midi et en soirée. On estime que les nouveau-nés dorment 14 heures par jour, répartis dans des cycles d’éveil/sommeil de 60 à 90 minutes, ce qui est synonyme de réveils nocturnes.

Cela s’explique, d’une part, par la composition du lait maternel qui a évolué pour s’adapter aux besoins de notre espèce.  En effet, les humains sont des mammifères porteurs, au même titre que les singes et les marsupiaux. Ceux-ci sont en contact continuel avec leur progéniture. Par conséquent, leur lait contient peu de gras et de protéines. Il est donc digéré plus rapidement, d’où le besoin de téter fréquemment.

dreamstimefree_1223327D’un autre côté, la physiologie même du bébé est responsable des tétées nocturnes. Avant la naissance, l’enfant était alimenté constamment et ne connaissait jamais la faim. Imaginez donc le choc que celui-ci vit lorsqu’on coupe le cordon! À partir de ce moment, le bébé doit donc faire la transition vers des repas moins fréquents. Pour l’aider, l’estomac de l’enfant est très petit à sa venu au monde. Cette situation l’oblige alors à prendre de petites tétées fréquemment.

Enfin, dans les premières semaines, les tétées nocturnes contribuent à stimuler les seins pour assurer une production de lait abondante qui permettra de répondre aux besoins du bébé.

Alors, est-ce que cela signifie que sommeil et allaitement sont incompatibles? Pas du tout! En fait, les études démontrent que les mères allaitantes dorment environ 40 à 45 minutes de plus que les mères nourrissant leur bébé au biberon. Cette différence serait due au temps utilisé pour préparer le biberon. De plus, les mères allaitant exclusivement passeraient plus de temps en sommeil profond, les hormones de l’allaitement facilitant la détente et le sommeil.

Certaines astuces peuvent aussi aider à récupérer. Tout d’abord, une mère peut allaiter en position couchée ou semi-inclinée, ce qui lui permettra de se reposer tout en allaitant. La mère peut également trouver un arrangement de sommeil qui lui permettra de répondre aux besoins de son bébé sans s’éveiller complètement. Cela est généralement plus facile lorsque le bébé dort à proximité  (dans une couchette près du lit de la mère ou en partage sécuritaire du lit de celle-ci).

En somme, les tétées nocturnes font partie de la routine normale du nouveau-né. Elles sont importantes pour son développement et pour l’établissement d’une bonne production de lait. Chaque mère devrait trouver l’arrangement de sommeil qui lui convient le mieux pour être bien reposée et, surtout, ne pas oublier qu’il s’agit d’une situation temporaire qui sera bientôt chose du passé.

Kathleen Couillard
Je suis maman de trois merveilleux enfants qui ont changé le cours de ma vie. De microbiologiste, je suis passée à mère à la maison qui se passionne par la périnatalité. Déformation professionnelle oblige, j'adore me tenir au courant des nouveautés entourant la naissance et l'allaitement et partager avec les familles qui m'entourent.

Commentaires

comments powered by Disqus